Photo d’iPhone en RAW

capture-decran-2016-09-18-a-20-58-02En photo numérique, c’est quoi le RAW ? Le RAW est un format utilisé par la plupart des appareils photo pour photographes avertis. C’est un format qui permet d’englober toutes les données d’une photographie sans traitement.

Le JPG est un format d’image compressé avec pertes. Ce qui ne permet pas beaucoup de latitude en post traitement. La modification des couleurs ou du contraste de ce type de fichier se fait forcément avec une dégradation. Et chaque sauvegarde en JPG introduit des pertes de données de la photographie, pertes dues à la compression.

Mais revenons au RAW. Ce format est propriétaire. Chaque fabriquant à son format sauf quelques uns (Pentax, Leica) qui ont adopter la solution Adobe (Format DNG) qui est une solution “ouverte”. De mémoire, Nikon a un format .NEF, Canon CR,  Olympus .ORF. Lorsqu’un appareil prend des photos, seule une partie des données va dans le format JPG. Pour le format RAW, les données ne sont pas traitées et la photos englobe toutes les données. L’inconvénient du RAW c’est des fichiers plus gros et la nécessité d’utiliser des logiciels spécialisés pour pouvoir les lire et les modifier. L’avantage, c’est qu’on peut modifier la balance des couleurs, on peut récupérer des zones brulées, des zones trop sombres. Bref, on peut nettement améliorer la photo.

Et l’iPhone dans tout ça ? Jusqu’à l’apparition du nouveau système, le RAW n’existait pas mais avec IOS10, la chose est devenue possible (à condition d’avoir l’un des derniers modèles). Pour récupérer ces RAW, il faut prendre votre photo avec Lightroom mobile ou RAW de 500px.

Avec Lightroom, il vous fait un abonnement, faute de quoi il est impossible de récupérer les RAW. Lors de l’export, les images sont transformées en JPG. Donc, ce n’est pas vraiment intéressant.

Avec RAW de 500px c’est plus intéressant, on peut exporter les photos par mail ou sur un service comme oneDrive ou Dropbox (Export Original). Et on obtient un format DNG reconnu par la plupart des applications photos.

img_3613

Et ça donne quoi ?

capture-decran-2016-09-18-a-19-48-50En version non corrigée, la version DNG est pus foncée. Mais comme on peut corriger, on va s’en donner à coeur joie.

 

 

Et voilà, en jouant sur quelques curseurs, sans toucher les couleurs dans Capture1

capture-decran-2016-09-18-a-19-51-45

 

 

 

 

 

 

 

 

L’image de gauche est nettement plus nette, les couleurs sont plus intéressantes. Il y’a un peu de bruit mais on voit plus de briques.
capture-decran-2016-09-18-a-19-54-35

 

 

Avec le format DNG, on peut aussi muscler l’image.

capture-decran-2016-09-18-a-20-46-51

Dernière chose, depuis RAW on peut exporter l’image vers l’excellent Snapseed, qui lui depuis peu est capable d’exploiter le format RAW.

Expo Kourtney Roy


“Glamour, caustique, parfois en errance aux limites de l’étrange, l’univers de de Kourtney Roy joue avec nos fantasment s’amuse d’un imaginaire collectif qu’elle tord, distend, refond et réinvente dans un symbolique processus d’assemblage et de déconstruction.” Telle est la présentation de cette expo à voir en ce moment à l’hôtel Jules et Jim.
Les tirages sont de belle qualité, les couleurs vives nous plongent dans les sixties. A ne pas manqué et c’est gratuit :)

Gare Pont-Cardinet

La gare Pont-Cardinet est proche de la gare Saint Lazare dans le 17ème – quartier Batignolles. Il ne s’y arrête que les trains transiliens. Elle est inspirée de l’art déco et à été construite vers 1922. Des travaux sont en cours pour la future desserte du métro 14 qui devrait se prolonger jusqu’à la mairie de Saint-Ouen fin 2017.

Photo prise avec le réflex Sigma SD1 et objectif 18-35 f 1.8.

Voir sur flickr en HD_SDI5554.jpg

Konost FF – Nouvelle vision de l’appareil photo numérique

Faire de la photo, très simplement, viser l’image réelle sans écran, régler l’ouverture, le focus et déclencher… Rien d’autre ??? En tout cas c’est ce que semble nous proposer la marque Konost.

Le capteur serait plein format (24 x 36), 20 millions de pixels, l’objectif ressemble à un objectif Leica. L’appareil en lui même à un beau design, d’inspiration Leica, tout en ayant une forme moderne, il ne rechigne pas à des rappel plus classiques. Une molette pour la vitesse, un beau déclencheur.

La visée serait une sorte de visée télémétrique numérique. Pour rappel, le principe de ce type de visée est de superposer les deux images qui apparaissent dans le viseur, là ou veut faire le point. C’est ce qui a fait le succès de Leica qui utilise toujours ce type de visée dans la gamme Leica M. Et donc Konost à repris à son compte ce type de visée mais avec une assistance numérique, sans renvois de miroirs ou autres dispositifs mécaniques onéreux.

Pour ce futur Konos, il semblerait que la visée principale soit claire et qu’une image numérique se superposerait pour aider à la mise au point…

La marque est inconnue, l’appareil n’est qu’un prototype mais tout cela est très prometteur. Comme quoi on peut réinventer encore les appareils photo en 2015. Vivement 2016 pour les premières productions.

High Key 2

Précédemment, j’avais parlé du High Key photographique. Cette fois-ci, c’est le Portugal, Lisbonne qui passe au High Key. Cette technique de surexposition a permis de mettre en avant les architectures moderne de ce nouveau quartier (Olivais) créé pour l’exposition universelle de 1998.

Photo prise à Lisbonne en juillet 2013. Sigma SD1.

Voir la photo sur flickr
2013-07-07-_SDI9280.jpg

High Key

Le High Key en photographie est une technique qui consiste à surexposer les photographies, c’est à dire leur donner un rendu très clair. La surexposition en photographie est un défaut mais ce défaut peut être utilisé à des fin artistiques pour donner un style particulier à la photo. Cela ne marche que sur un certain type de photos. La surexposition va gommer les imperfection d’un visage, les grains de sables de la plage, les graviers. Pour les beaux bâtiments, cela peut faire ressortir les formes en gommant le grain de la pierre.

A vous de tester. Il suffit de pousser la luminosité des photos prises avec une exposition normales. Ensuite on s’attachera à ajouter du contraste et de s’assurer que les noirs sont pas gris.

Voir la photo sur flickr

Photo de nuit

Entre ce que l’on voit et ce que l’on obtient, la photo de nuit est toujours un peu une surprise. Les poses longues, les différentes couleurs des lumières, la répartition des lumières permet de produire des images originales. De plus, suivant l’heure choisie, on peut obtenir des photos de lieux fréquentés sans personnes dessus. C’est parfait.
Vive la photo de nuit.

Un café de campagne

Un vieux café de campagne… en fait non… un café de la banlieue Parisienne. J’en connais un à Paris tout à fait semblable. Ces vieux cafés des années 70 n’ont parfois jamais été refaits. Tout juste un petit coup de peinture. D’un premier abord ça fait pas envie, on imagine que le café n’a pas très bon goût. Le même de ce qu’on trouve dans les mauvais restos. La publicité “La Semeuse…” je n’ai pas trouvé d’article sur Wiki mais un lien sur le net http://www.chacunsoncafe.fr/La-Semeuse.htm. Il semble que finalement cela soit une marque de bon café. Vente au détail.._SDI1425 by Jean-Claude Randazzo
_SDI1425, a photo by Jean-Claude Randazzo on Flickr.

Une vieille histoire de 2007 dont tout le monde se moquait

ZDNet titre  “Surprise : la NSA espionne aussi les ordinateurs déconnectés”. L’article en question nous informe que la NSA a mis au point un dispositif pour espionner 100000 ordinateurs dans le monde sans que ceux-ci soient connectés sur Internet.

En 2007, une bande audio que vous pouvez retrouver ici nous fait entendre une femme qui se plaint auprès de l’assistance Apple car son ordinateur est espionné : GPS et communication sans fil. A l’époque cela fait rire tous les geeks francophones mais aujourd’hui on prendrait presque cette femme au sérieux. Etonnant et très drôle. Et si c’était vrai ?

 

Autoportrait

J’ai acheté tout récemment un flash studio. Il en faudrait deux pour faire bien, mais pour des questions de budget, ça sera un pour le moment. :) Bref, me voilà prêt (ou presque) pour la photographie de studio. Les premiers essais peuvent commencer.

Visage dur, chemise à fleurs, lunettes noirs….

Et voilà le résultat

Colombes

Si Paris regorge de beaux quartiers, la banlieue n’est pas en reste. Elle aussi a quelques beaux quartiers. Par exemple, à Colombes dans le 92, de magnifiques pavillons 1900 aux architectures soignées resplendissent sous la lumière printanière. A propos du printemps, pour le moment, on a que la lumière, du soleil. Je veux dire que la chaleur n’est pas au rendez vous. Il gèle le matin.

SDIM7292 SDIM7287 SDIM7274

 

Du noir et blanc Merrill

SDIM6961

Sigma a mis à disposition des possesseurs des appareils de la génération Merrill une nouvelle version de son logiciel de traitement d’image Sigma Photo Pro (SPP 5.5). L’intérêt de cette version est un mode spécifique noir et blanc, le traitement est aisé, la qualité est superbe. On peut y rajouter du grain. Le rendu est différent d’une image en couleur transformée en noir et blanc. Le contraste est meilleur, les ton plus continus.

On relèvera tout de même que ce logiciel, version après version, est toujours aussi long à charger les images et les enregistrer. Donc, des images superbes, oui, mais uniquement pour ceux qui veulent bien y passer du temps. Quand je parle de résultat superbe, je pense que le rendu est de ce qui se mieux.en photo numérique.
Pour ma part, j’aimerais bien avoir un objectif à la hauteur de l’appareil.

Paris sous la neige

Vendredi 18 janvier 2013 j’ai rejoint des copains pour une séance de photo. A paris, il avait neigé depuis la l’après midi. Paris était tout blanc, il fallait sortir prendre des photos. L’appareil sur pied, parapluie en main, j’ai fait quelques photos à 100 ISO. A F8, l’objectif est excellent. Je suis entièrement satisfait de ce Sigma SD1 qui révèle la qualité de cet objectif 18-50 macro. Il fait des photos fantastiques. Quel plaisir à les découvrir ensuite sur l’écran de l’iMac.

Paris sous la neige
Jean Claude Randazzo Photographies 2013

Astuces mac

Les copies d’écran sur Mac, c’est pas mal du tout et cela fonctionne super bien.

Les raccourcis ci dessous utilisent le clavier principal. Cela ne fonctionne pas avec le pavé numérique

Maj Cmd 4 : crée une image de la zone de l’écran défini. Après avoir fait maj cmd 4 , un curseur apparaît, il suffit de cliquer pour définir la zone de l’image. Mais si vous appuyez sur espace, un appareil photo apparait sur la fenêtre pointée, il suffit de cliquer sur la fenêtre de son choix pour en créer une image.

Ctrl Maj Cmd 4 : même chose que précédemment, mais c’est un copier qui est réaliser et non une image.

Les images sont crées en png et conservent donc les effets de transparence.

Maj Cmd 3 crée une image du bureau avec toutes ses fenêtres.

Ctrl Maj Cmd 3 crée une copie du bureau.